< Retour

Désamiantage et démolition d'une ancienne champignonnière

A Unieux, en plein coeur de la Réserve, une parcelle a accueilli pendant de longues annnées (1991 à 2001)  dans un ancien tunnel ferroviaire et deux bâtiments adjacents, les restes d'une activité de production et de stockage de champignons. 

Un diagnostic préalable a confirmé la présence d’amiante au sein de plaques éparses au sol et de plaques de fibrociment dans la toiture.

Les bâtiments désamiantés et démolis

La situation de ces bâtiments au sein d’espaces protégés (site classé, site Natura 2000 et Réserve naturelle régionale) ainsi que la présence des ex-toitures amiantées tombées au sol ne permettant pas d’envisager leur réhabilitation, une opération prévue dans le cadre du plan de gestion 2018-2022 a permis de démolir et évacuer les bâtiments, les murs de soutènement et les fondations, afin de soustraire du paysage ces éléments abandonnés et amiantés.

Les objectifs :

  • Supprimer des locaux non utilisés
  • Eliminer la présence d’amiante sur le site
  • Améliorer la qualité paysagère de la réserve naturelle

Les étapes :

  • Désamiantage de la zone, comprenant la dépose, le conditionnement et le traitement des matériaux amiantés ;
  • Déconstruction des bâtiments, murs de soutènement et fondations, et évacuation et traitement des matériaux.

L'ancien tunnel ferroviaire réhabilité en abri pour les chauves-souris

L'ancien tunnel ferroviaire a quant à lui été réhabilité en faveur des chauves-souris. Les gorges de la Loire constituent en effet une mosaïque de milieux naturels et anthropiques très favorables pour les chiroptères. 16 espèces, dont certaines d’intérêt communautaire, ont été recensées.  Des propositions d’aménagements ont été identifiées par la LPO Loire et le LPO Rhône-Alpes lors d’une étude menée en 2015, afin d’améliorer la tranquillité de ces sites mais aussi d’améliorer les potentialités d’accueil pour les chauves-souris et notamment pendant la période d’hibernation.

Les objectifs :

  • Amériorer les potentialités d'acceuil pour les chauves-souris
  • Améliorer la qualité paysagère de la réserve naturelle

Les étapes :

  • Tri et évacuation de bâches plastiques, chambre froide et matériaux divers, qui étaient stockés à l'intérieur de ce tunnel ayant servi de champignonnière dans les années 1990 ;
  • Enlèvement de l'ancienne porte métallique, remplacement par un mur et crépissage afin de favoriser l'intégration paysagère de l'entrée sud du tunnel.

Ces travaux complètent ceux menés en 2019 sur le tunnel du Pertuiset.

 

 

 

 


Galerie photos